top of page

Entrepreneurs : comment partir sereinement en vacances


đŸ€” Comment faire quand on est chef d'entreprise ou solo-preneur, pour partir sereinement en vacances et dĂ©connecter du travail tout en maintenant le contact avec sa clientĂšle et ses Ă©quipes ?

đŸ€” Est-ce possible de s'octroyer quelques jours de vacances sans mettre en pĂ©ril l'Ă©quilibre financier de son entreprise ?

Lorsque l'on est salariĂ©, il est parfois difficile de couper les ponts, mĂȘme ponctuellement, avec son travail, ses clients, ses collĂšgues
 Alors quand on est entrepreneur et qu'il s'agit de sa propre entreprise, c'est une autre paire de manches ! Cette entreprise pour laquelle vous avez tout donnĂ©, suĂ© sang et eau pour la faire exister et prospĂ©rer, hors de questions que quelques jours d'absence gĂąchent tous vos efforts !

Pas de stress : nous vous partageons nos pistes de réflexion dans les lignes qui suivent.


Anticiper l'absence de recettes pour bien profiter de ses vacances

Quand on est Ă  son compte, les congĂ©s payĂ©s n'existent pas. Chaque entrepreneur dĂ©cide lui-mĂȘme de prendre ou non des congĂ©s, tout en sachant que pendant ce temps aucun revenu n'entrera dans les caisses de son entreprise. Voici quelques solutions pour Ă©viter d'allier "vacances" avec "stress financier".


Solution n°1 : inclure ses congés dans sa facturation

Lorsque vous avez déterminé votre tarif horaire ou le prix de vos produits ou services, vous avez pris en compte du temps "non productif" dans vos calculs, correspondant aux week-ends, jours fériés, maladie, temps administratifs
 Si ce n'est pas déjà le cas, ajoutez vos jours de congés annuels dans votre temps "non productif" et actualisez votre taux horaire. Ne pas encaisser de recettes pendant vos vacances ne sera plus pénalisant, car cette période creuse était prévue.


Solution n°2 : signer des contrats réguliers

Ou comment percevoir des revenus mĂȘme lorsque vous ne travaillez pas.

Lorsque son activité le permet, comme pour certains prestataires de services, signer des contrats avec engagement sur plusieurs mois assure des revenus pérennes. Une fois l'aspect financier réglé, reste à s'organiser pour réaliser et livrer le travail en amont du départ en vacances. Vous pouvez augmenter votre charge de travail sur les jours ou les semaines précédant votre absence ou lisser l'effort sur l'année. Vos revenus mensuels garantis, vous pouvez profiter sereinement de vos vacances.


Partir sereinement en vacances : déconnecter tout en gardant le contact


C'est possible ! MĂȘme si se dĂ©connecter Ă  100 % est trĂšs difficile.

Travailler un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout sur son lieu de villégiature
 Tout est en fonction de votre activité, de vos possibilités et de vos envies. Le but est de vous détendre. Alors faites comme vous le sentez pour ne pas vous sentir stressé. Ce serait le comble pour des vacances, non ?



Notre conseil : déterminez une plage de travail

"Je dois toujours ĂȘtre disponible pour mes clients."

"Je ne peux pas passer à cÎtés d'opportunités."

"Et si je ne réponds pas à ce courriel et que le client va chez le concurrent ?"

Ces petites phrases tournent en boucle dans votre tĂȘte ? Pour les faire taire, prĂ©voyez de consacrer un moment Ă  votre business pendant vos vacances, Ă  horaire rĂ©gulier. Par exemple, chaque fin de journĂ©e, autorisez-vous Ă  dĂ©sactiver le mode Avion de votre smartphone ; prenez 30 minutes pour consulter votre rĂ©pondeur, vos emails ou vos rĂ©seaux sociaux et pour traiter ce qui ne peut attendre. Vous gardez ainsi le lien avec votre business tout en consacrant le reste de votre temps au farniente.


Et si mon activité nécessite une présence continue auprÚs de mes clients ?

Votre activitĂ© doit peut-ĂȘtre tourner 365 jours par an. Mais pas vous.


J'ai des salariés ou des collaborateurs : je délÚgue !


Le mot-clĂ© : confiance. Être chef d'entreprise, c'est aussi avoir l'avantage d'ĂȘtre entourĂ© de collaborateurs. MĂȘme si chacun a ses propres missions et compĂ©tences, vous pouvez compter sur votre Ă©quipe pour absorber une partie de la surcharge de travail occasionnĂ©e par un dĂ©part en vacances. Faites-leur confiance. Laissez-les gĂ©rer le quotidien tout en restant joignable pour les urgences et les cas qu'ils ne peuvent pas rĂ©gler eux-mĂȘmes.


Je travaille seul : je recrute un prestataire externe !

Si vous ĂȘtes solo-preneur, cela sera plus difficile car, Ă  part vous, personne ne peut recueillir ni rĂ©pondre aux contacts de vos partenaires, clients et prospects. Vous avez toutefois plusieurs choix :

  • Boucler tous vos dossiers avant votre dĂ©part et avertir vos clients de votre indisponibilitĂ© pour les prochaines semaines.

  • PrĂ©voir quelques heures de travail entre deux visites culturelles et deux randonnĂ©es.

  • Trouver un freelance ou un confrĂšre de confiance pour vous remplacer.

Un entrepreneur détendu en vaut deux

N'oubliez pas le but des vacances : se reposer et se dĂ©tendre. Prendre du recul et penser Ă  autre chose qu'Ă  son activitĂ© quelques semaines dans l'annĂ©e. Recharger les batteries, augmenter sa crĂ©ativitĂ© et sa productivité  pour mieux repartir Ă  la rentrĂ©e !


Et pendant que vous vous détendez, nous continuons à nous occuper de vos échéances fiscales, comptables et administratives. Chez Canopée Expertise, nous sommes toujours là quand vous en avez besoin.

bottom of page